Cette date

Cette date

Cette date ….

Fruit défendu ….

Nombre du calendrier tant redouté….

23 

4

23/04 

Cette date qui entérine et mets fin à toute une histoire, courte, longue, intense, peu importe l’interprétation qu’elle lui donnera.

Pour moi cette date se rapproche et me fais peur …. Peur du vide. Cette date où tu retires ta carapace pour te jeter à l’eau. Dire ce que tu as sur le cœur, l’ouvrir quitte à devoir le renfermer pour de bon juste après, enfui dans une marre de larme que personne, personne ne pourra éponger sinon ma force interne pour me remettre de ce qui s’apparente à l’ultime chance de reconquérir celle qui prend toute cette place dans mon cœur et dans ma tête.

Ce moment où je vais devoir lui dire, à moins qu’elle ne s’en doute déjà, que malgré tout et après ces semaines d’attente interminable à prendre soin de moi sans baisser ma garde devant elle. Ce moment arrivera ou je devrai lui avouer tout l’amour que je lui porte.

Là où je suis arc en ciel, reflétant une multitude de couleurs, ce moment, ce 23/04 il n’y aura plus de couleurs, que du blanc ou du noir.

J’ai peur, peur de voir le noir. Même si je ressens encore un sentiment d’attirance mutuelle, le noir me fait peur.

J’aimerais rester dans la lumière, la sienne.

Si elle décide de me plonger dans le noir, ce ne sera pas sa faute car à cet instant précis, c’est moi qui sombrerai et moi seul.

Je passerai à nouveau du côté obscur et je serai seul à pouvoir retrouver la lumière au bout du chemin, qui, comme à son habitude sera long et difficile psychologiquement.

Ou alors, elle me tendra la main pour me tirer vers le soleil et m’accompagner sur un chemin que je nous imaginais depuis des mois. J’aimerais tant que tu prennes ma main, me montre la lumière que nous puissions remarcher ensemble vers un avenir plus lumineux.

Ce sera le précipice ou l’envol …. Je ne dois pas mettre mon bonheur uniquement entre tes mains mais pour l’instant il faut que je t’avoue que tu tiens une des clés entre les tiennes. Je t’en prie ouvre moi la porte …. Ou ferme la à jamais en jetant la clé.

Car oui si la conclusion est négative, nos échanges si poignant, amusant, amical, taquin…. Cesseront à tout jamais.

Et j’ai peur, très peur …. 

Mais la lumière reviendra. Un jour ……

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :