Idem petit fantôme – billet d’humeur #HorsSérie

Il y a des choses que je ne comprends pas…

En fait, je devrais peut-être toujours commencer par cette phrase tant les choses sans explications sont nombreuses.

Après, peut-être que la vie est une réflexion permanente, nous empêchant ainsi de ne jamais croire en une vérité absolue, et pratiquant ainsi une remise en question régulière…

Mais si je ne crois en rien, serai-je un jour heureux ou alors faut-il que je sois sûr de moi, que je pense tout connaître et ainsi que je me sente naïvement bien ?

La meilleure position se situerait entre ces deux affirmations ? Je ne sais pas… mais voilà encore une énième question méritant réflexion.

Est-ce que je suis le seul à ne rien comprendre à l’amour ?

Je suis bloqué sur cette question depuis 10 minutes, et pourtant j’étais bien lancé pour écrire une page bien fournie. Mais voilà. Plus j’écris, plus j’ai envie d’écrire. Je viens de faire une pause pour remettre mes idées en place… c’est pire.

Je ne comprends juste pas les hommes et les femmes. Bien sûr que nous sommes différents et que nos schémas sont différents. Tout cela est sans doute dû à des millénaires de vécu et de croyances.

Parce que soyons clairs, pour les moins futés d’entre nous, on ne vient pas de Mars et encore moins de Vénus… quoique, si vous n’êtes pas futé, ce que je viens d’écrire ne vous aide pas des masses.

Soit, passons. Mais pourquoi alors ? Pourquoi réagissons-nous de manières différentes ? J’ai cru pendant longtemps que nous n’étions pas compatibles, de part justement tous ces acquis socio-culturels…

Je pensais que le fameux cerveau reptilien nous suffisait, cette fameuse règle des 3 B (boire-bouffer- enfin vous voyez).

À ces fameuses règles, du coup, sont venus s’ajouter des millénaires de traditions, etc., nous poussant à nous mettre en couple, à nous jurer fidélité et bla bla bla…

Pourtant, j’ai fini par ne plus croire à ce schéma-là, la faute à diverses déceptions amoureuses  et aussi, il faut bien l’avouer à l’image que le monde reflète.

Tout cela m’a incité à repenser à cette fameuse règle des 3 B… et si, au final, nous n’étions juste pas compatibles ? Et si nous étions juste des êtres humains programmés à chasser, se nourrir et se reproduire… sans plus ?

Et puis, j’ai oublié l’essentiel, en fait. Pendant des années, j’ai cru que nous n’étions que de simples mammifères répondant à des besoins vitaux et organisant nos vies suivant un mode de pensées, dicté par une société en perdition.

Mais non, non… Revenons à l’essentiel. Einstein l’a dit (oui, encore lui) :

« L’Amour est la force la plus puissante qui existe. »

Albert Einstein

Penser naïvement que nous ne sommes uniquement capables de boire, bouffer ou baiser serait une croyance beaucoup trop réductrice alors que, soyons honnête, cette boule que tu ressens, cette excitation, les palpitations, le regard, etc. Toutes ces petites choses qui traversent ton être lorsque tu l’as regardé(e), lorsque tu l’as remarqué(e) pour la première fois… ! Là, tu sais que tu es sur terre pour ressentir ce genre de choses.

Alors oui, l’amour fait mal, car il faut toujours un équilibre, aussi dur soit-il, l’amour fait mal et c’est bien triste, on est d’accord.

Mais, franchement, si j’ai pu faire ressentir ce sentiment de plaisir intense et inexplicable à quelqu’un à un moment donné de sa vie, j’en suis vraiment heureux.

Les relations humaines sont complexes, c’est vrai, nous sommes différents, c’est vrai aussi, mais sérieusement l’amour, c’est inexplicable et c’est ça qui est beau.

La fin d’une histoire peut être cruelle mais n’oubliez jamais :

« L’Amour amène beaucoup plus de bonheur – que le chagrin n’amène de douleur. »

Albert Einstein

Merci à toi.


One comment

  1. Salut ! Personnellement, je dirais que l’amour est la seule chose qui résiste encore aux exigences de la société (quoique…) Enfin, ce que je veux dire, c’est que ca peut être quelque chose de totalement imprévisible (en gros, ce que tu dis à la fin de l’article). Je pense qu’il ne faut pas se prendre la tête et laisser parler ses envies et ses sentiments, concernant toutes les formes d’amour (amicales, intimes…) même quand elles vont à l’encontre de nos principes, soit “écouter son coeur plutôt que sa raison” (pas toujours vrai dans certains cas, je te l’accorde aha). Je ne suis pas forcément d’accord quand tu dis que l’amour fait mal. Je pense que c’est surtout ce qui ancré dans les mœurs. L’amour fait mal parce qu’il y a : tromperie, trahison, besoin de renouveau… De manière générale, ce qu’on peut voir dans les films/séries et qui est souvent considéré comme quelque chose d’inévitable. La société de consommation nous pousse également à vouloir constamment changer de relation, vouloir quelque chose de neuf au lieu de réparer. Selon moi, un véritable amour est sain. Il est basé sur du respect et de la confiance. Après ce n’est que ma vision des choses, mais c’est un sujet très intéressant je trouve. Merci pour cet article 🙂 (et désolé si je me suis un peu égarée)

Laisser un commentaire